•   53bis rue de la Roquette - 75011 Paris   |   1115 Broadway, Suite 1115 New York, NY 10010
  • Adrienne Arth expose « Gens dans le temps » à Arles

    Adrienne Arth expose « Gens dans le temps » à Arles

    Du 1er au 31 juillet 2018

    © Adrienne Arth

    © Adrienne Arth

    Je photographie les corps et les visages tels que je les vois, et tels qu’ils sont déjà dans ma mémoire, d’où les transparences, les surimpressions qui rendent compte de la métamorphose continue des images en nous-mêmes et de nos propres métamorphoses. Nous sommes une fiction volatile.

    Mes surimpressions ont aussi à faire aux surimpressions de temps et d’espaces dans lesquelles nous vivons. Je mange et je regarde la télévision passant d’une information à l’autre, un oiseau passe devant la fenêtre et ma voisine d’en face fume sur son balcon.

    L’instant qui est fixé par l’objectif est déjà contaminé par la durée, d’où ces superpositions temporelles. Je travaille avec des fragments du réel, j’extrais l’image de son milieu naturel.
Tous mes portraits sont transformés, anonymés par un travail sur l’image. Ces visages croisés sont pour moi des figures qui habitent ma mémoire dont je les extrais.

    C’est une expérience du temps, de la trace, de la fragilité de l’instant.
Une expérience sensible de notre condition quotidienne, de notre mouvement quotidien de la chambre à la rue.

    La photographie, pour moi, ne figure pas, elle crée des images. Mes photos sont une proposition, elles évoquent plus qu’elles ne décrivent. Elles invitent à partager l’expérience sensible d’un regard, le mien.
Le réel est pour moi une source d’inspiration, de questionnement de l’image, de propositions, d’expériences, dont je rends compte à travers le médium photographique.

    Je cherche une écriture photographique tactile, sensitive, intuitive, intime, un langage de suggestion.

    Je produis des matériaux visuels, j’utilise des fragments de réalité dans une observation inconsciente, active et floue en même temps.
Je suis nourrie par l’œuvre de mes prédécesseurs, je m’inscris dans une continuité de l’histoire de l’image que je brise, transgresse, forme et déforme. Mes photos sont des Paysages de cerveau.
    Adrienne Arth

    La photographe Adrienne Arth

    Adrienne Arth expose depuis une dizaine d’années en France et à l’étranger que ce soit en galeries (galerie Samagra à Paris, galerie Olivier Waltman à Paris, DZD gallery Roermond aux Pays-Bas, galerie Gour-Beneforti à Bastia, galerie La Ralentie à Paris…), dans des salons ou des parcours artistiques.

    En 2017, elle est lauréate du concours Eros, organisé par la galerie La Ralentie et reçoit le Prix du Jury.

    Tirage Expo PICTO
    Type de fabrication : tirage argentique Lambda sur RC satiné, contrecollage sur aluminium 1mm, encadrement sur mesure aluminium noir mat et caisse américaine bois noir.

    Le laboratoire Picto aide les photographes professionnels pour la réalisation de leurs expositions, des tirages à l’accrochage, en passant par les finitions et l’encadrement.

    Du 1er au 31 juillet 2018
    L’Atelier Gaston de Luppé
    19, rue des Arènes Arles

    En savoir plus : www.adriennearth.com

    Découvrir d’autres expos photo produites par Picto :
    Le BAL expose « Radial Grammar » de Batia Suter
    Antonio Martinelli présente « Pesaro, la splendeur d’une villa impériale »

    Comments are closed.