•   53bis rue de la Roquette - 75011 Paris   |   1115 Broadway, Suite 1115 New York, NY 10010
  • Première édition du festival LES FEMMES S’EXPOSENT

    Première édition du festival LES FEMMES S’EXPOSENT

    Picto Foundation soutient la première édition du festival LES FEMMES S’EXPOSENT dédié aux femmes photographes professionnelles toutes catégories (portrait, reportage, conflit, sport, mode, art, etc.).

    © Lee Miller

    © Lee Miller

    Le festival a pour vocation de valoriser et récompenser les travaux photographiques des femmes photographes renommées comme émergentes.

    Afin de rendre visible leur travail, la première édition se tiendra à Houlgate du 8 juin prochain au 16 juillet, avec une résidence
, 14 expositions, 4 prix qui récompenseront des travaux dans des domaines différents, 3 projections de réalisatrices ou photographes
, des tables-rondes et des signatures de livres.

    Le festival LES FEMMES S’EXPOSENT est né d’un parcours et d’un constat.
 Dans une première vie professionnelle j’ai été infirmière, un métier féminin où mes rares homologues masculins étaient systématiquement appelés « docteur »… Je me suis ensuite reconvertie en intégrant une école photo ; là, je suis entrée dans un monde d’hommes. J’ai ensuite été engagée au service photo du Nouvel Observateur devenu depuis L’Obs. C’était il y a vingt-quatre ans. À l’époque, nous avions un photographe salarié comme dans pratiquement tous les journaux et dans mes souvenirs pas une seule femme. Le métier était différent, les déplacements et reportages étaient plus longs, le matériel était lourd, le traitement argentique demandait du temps… Était-ce la raison ?

    Des femmes photographes connues et reconnues comme Françoise Huguier, il y en avait mais très peu. Je les ai comptées, elles étaient dix-huit toutes catégories confondues : reportage, mode, plasticienne, portraitiste, etc.

    Ensuite le numérique est arrivé, le métier a évolué et les effectifs dans les journaux ont diminué. Les photographes indépendants se sont multipliés. Les écoles photo attiraient de plus en plus de femmes, jusqu’à être aujourd’hui majoritairement féminines.

    Devenue cheffe du service photo de L’Obs, je n’ai pas su prendre le tournant. J’ai rarement passé des commandes à des femmes photographes, certainement par manque d’habitude ou de curiosité, par peur de leur faire prendre des risques, par paresse aussi car une rédaction a ses habitudes avec les mêmes pigistes et binômes journaliste/photographe. J’aurais dû proposer et imposer des femmes photographes que je savais talentueuses mais je ne l’ai pas fait.

    Ce festival est conçu pour offrir cette visibilité que je n’ai pas su donner auparavant et pour sensibiliser aussi les services photo des journaux, des TV ainsi que les agences et les agents. S’il y avait plus d’équité au sein de leurs équipes de photographes ou dans les commandes auprès des pigistes, il y aurait certainement plus de femmes exposées dans les festivals, les galeries, plus de femmes dans les prix et plus de femmes publiées dans les journaux… Et soyons rassurés, la qualité serait la même !

    Béatrice Tupin, créatrice du festival

    Au programme notamment : Françoise Huguier, marraine du festival, Lee Miller, Florence Levillain, Léa Crespi, Corinne Dubreuil, Laurence Geai, Margarita Ivanova, Adeline Keil, Valerie Leonard, Catalina Martin-Chico, Sandra Mehl, Axelle De Russé, Kani Sissoko, Karine Zibaut, Nathalie Masduraud, Valérie Urrea, Céline Duval, Adeline Keil…

    Du 8 juin au 16 juillet 2018
    Houlgate

    En savoir plus : www.lesfemmessexposent.com

    Comments are closed.