•   53bis rue de la Roquette - 75011 Paris   |   1115 Broadway, Suite 1115 New York, NY 10010
  • 13ème édition du festival des Photaumnales

    13ème édition du festival des Photaumnales

    Du 8 octobre 2016 au 1 janvier 2017

    Photaumnales

    Pour cette 13ème édition, le festival des Photaumnales se place sous la couleur des invitations et des échanges et se scinde en plusieurs parties :
    Love Stories : l’édition 2016 des Photaumnales de Beauvais traitera, par la photographie, du sentiment le plus essentiel structurant les rapports humains, l’amour.
    Love Hong Kong : fruit d’un partenariat entre Diaphane, l’Alliance française de Hong Kong et le Hong Kong International Photo festival, « Love Hong Kong » présente un panorama de la photographie hongkongaise de 1950 à Beauvais, tandis qu’une sélection d’artistes françaises est exposée à Hong Kong.
    Love Picardie-Gaspésie : des photographes français et des photographes québécois en résidence de part et d’autre de l’Atlantique. Leurs images ponctuent la deuxième année de partenariat entre les Rencontres internationales de la photographie en Gaspésie et Les Photaumnales.
    Love résidences : les Photaumnales présentent les derniers artistes accueillis en résidence à Beauvais, Clermont, Tergnier ou Albert.
    Love encore : d’autres photographes invités encore sous le signe de l’amour, autres « love stories » partagées avec les lieux partenaires du festival.

    Iris Crey présente « Hors Paires » dans l’exposition « Love Stories »

    © Iris Crey

    © Iris Crey

    En prélevant des citations iconographiques évoquant de façon allégorique des couples qui ont marqué l’histoire de l’art, Iris Crey accomplit un acte photographique sans appareil. Le cadrage isole un sujet pour apparier des objets parfois connexes : cible et flèche, couteau et fourchette, raquette et ballon, coquillage et téléphone… Ces emprunts désassortis sélectionnent des choses quotidiennes, les élevant au rang de totems. Ils peuvent avoir appartenu aux artistes, être extraits de leurs œuvres ou représentés dans leurs portraits. La frise leur rendant hommage transgresse la chronologie pour lui préférer la répétition des motifs ad libitum. Dans ces paires où l’identique cède la place à la complémentarité, l’artiste poursuit une réflexion transdisciplinaire sur l’universalité des sentiments. Iris Crey immortalise, par ce geste plastique de réappropriation, la relation qui les a unis à un moment donné.

    Docteur en arts, Iris Crey a mené des recherches postdoctorales au CNRS sur le rôle et le fonctionnement des représentations culturelles, artistiques et médiatiques.

    Claudia Imbert présente « Petite-Vallée » dans le cadre de « Picardie-Gaspésie pour la photographie / Coopération France – Québec »

    © Claudia Imbert

    © Claudia Imbert

    « Suite à une invitation en résidence sur le territoire de la gaspésie, je me dirige vers la côte nord de la péninsule. « Plus sauvage » me dit-on. « tu vas y rencontrer de sacrés personnages ! ». Je n’ai pas photographié les personnages en question mais ils ont été les passeurs. Ils m’ont accueillie avec le cœur et présentée à la communauté. Je me suis donc posée à Petite- Vallée.

    Mais comment raconter ce lieu à la fois puissant et déroutant ?

    Je cherchais le centre-ville et ne le trouvais pas. Je cherchais des passants, ils ne semblaient jamais quitter leur voiture. et chaque jour, je me trouvais confrontée à une météo différente : brouillard, soleil, vent, pluie, gris, soleil, froid, très froid, chaud, bleu, tempête. Je collectionnais alors les portraits de maisons, comme une petite fille qui répète le même dessin pour le parfaire. Puis les séances de portraits m’ont permis d’aller plus loin. Ces moments d’équilibre où l’on se cherche, photographe et personne photographiée, quelle que soit la scène. tout est possible, seules l’intuition, l’envie nous ont réunis ici et maintenant.

    C’était une manière de lui prendre le pouls, ralentie en son propre cœur car hors du temps ou à « la fin des terres*», Petite-Vallée dégage un doux parfum d’étrangeté ».

    Claudia Imbert est née en 1971. Elle a été formée au Miami Dade College (USA), à l’école supérieure de réalisation audiovisuelle de Paris et passe une année à l’école nationale supérieure des ar ts décoratifs de Paris. Issue du cinéma, elle mêle le film et la photographie. Les deux médias se complètent et viennent éclairer sa recherche personnelle. Claudia Imbert vit et travaille à Montreuil-sous-Bois.

    En savoir plus : www.claudiaimbert.com

    Jean-Christophe Ballot participe à l’exposition « Divines et Divas » dans le cadre du programme « Love encore »

    © Jean-Christophe Ballot

    © Jean-Christophe Ballot

    Le photographe, ancien pensionnaire de la Villa Médicis ponctue le parcours permanent du musée de ses photographies contemplatives autour des sculptures et des sites lapidaires en invitant à une déambulation poétique autour de divinités statufiées par les plus grands artistes. Il en présente les détails, les reliefs, le grain et la texture pour exprimer la sensualité des corps. Ces « divines », Diane, Vénus, nymphes et niobides se retrouvent dans l’exposition temporaire et en constituent le fil conducteur.

    Architecte D.P.L.G., diplômé de l’école nationale supérieure des arts décoratifs et de la FEMIS, Jean-Christophe Ballot partage son temps entre la photographie et les films documentaires.

    En savoir plus : www.jcballot.com

    Type de fabrication :
    Iris Crey : Impression sur papier peint préencollé
    Claudia Imbert : tirages argentique à l’agrandisseur, collage, châssis
    Jean-Christophe Ballot : tirage expo, collage et encadrement

    Le laboratoire Picto aide les photographes professionnels pour la réalisation de leurs expositions, des tirages à l’accrochage, en passant par les finitions et l’encadrement.

    Du 8 octobre 2016 au 1 janvier 2017
    Lieu : Beauvais
    Hauts-de-France

    En savoir plus : www.photaumnales.fr

     

    Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePin on PinterestShare on TumblrShare on Google+Share on LinkedIn

    Comments are closed.